17 mai 2006

Albert Thibaudet (1874 - 1936)

C’est Finkielkraut qui m’a renvoyé à Thibaudet. C’était un nom, l’auteur d’une Histoire de la Littérature Française dont je n’avais que le titre en tête. C’est devenu une curiosité et j’ai voulu m’y rendre. Dans Nous autres, modernes, Thibaudet est cité partant au front en 14-18 avec un Montaigne, un Virgile et un Thucydide dans sa besace, et relisant le conflit du jour dans le récit grec de la Guerre du Péloponnèse.... Je ne peux pas éviter l’émotion quand on me parle de Grèce antique. La raison m’en demeure assez... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2006

Une prépa « Caillera » à H IV ?

Ainsi, le lycée Henri IV a décidé d’ouvrir à trente élèves-méritants-des-milieux-défavorisés une classe préparatoire… préparant à la poursuite des études en classes préparatoires. Intéressant et savoureux ! Vingt enseignants de l’établissement sont volontaires, des tuteurs sont pressentis parmi les anciens élèves du lycée ayant intégré une grande école, un régime culturel (théâtre, musées, expos,…) complémentaire d’activités plus prosaïquement scolaires doit permettre à ce petit (tiers-)monde de passer du penser-parler des... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2006

Tiens! "Le Monde de l'éducation" ... ?

Parfaitement inavouable, je ne suis même pas un lecteur régulier. Ici ou là, au gré d’une humeur, d’un ouï-dire ou d’une couverture chez le kiosquier, j’achète un numéro. À ma décharge, tout ça, à la longue, c’est un gouffre à pognon. Je me fais déjà estamper par le quotidien, devenu grand spécialiste de la main forcée depuis qu’il s’est découvert une vocation pour les suppléments du week-end et du coup, je patine sur les excroissances. Enfin pour ce début mai, déplacement dans le sud-ouest à la clé, on va meubler avec le numéro... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mai 2006

Lire Pierre Jourde

FESTINS SECRETS . L’Esprit des Péninsules. 23€ J’étais en quelque sorte passé à côté... C’est le prix Renaudot 2005 des Lycéens et il a fallu le numéro de mai 2006 du Monde de l’Éducation pour que j’en apprenne l’existence. Peu glorieux. Le magazine a monté un débat Bégaudeau ("Entre les murs". Ed. Verticales. Précédemment "chroniqué") - Jourde qui tourne assez court en fait, dans un a priori où le premier est classé “pédagogue” et le second “républicain”, mais débat qui a eu pour moi le grand mérite de me faire découvrir et lire... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2006

Pédagogie dans l’Infra-rouge

Un corps chauffé rayonne dans l’atmosphère une partie de l’énergie qu’il possède. C’est un rayonnement sous forme d’ondes électromagnétiques de longueurs d’onde variables, qui se propagent toutes à la même vitesse de 300 000 (plus exactement: 299 793) km/s . Les longueurs d’onde se mesurent en microns. Le micron est le millième de millimètre, soit la millionième partie du mètre. Le domaine des radiations visibles, de la lumière, s’étend de 0,4 à O,8 micron, du violet extrême au rouge extrême. Avant, on est dans l’ultra-violet,... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2006

Sur quelques traits de Nietzsche … avec post-scriptum.

Maximes et Traits in Crépuscule des idoles – Collection Idées – Gallimard Quarante-quatre maximes. Combien ont vraiment du sens ? Certaines penchent du côté de l’aphorisme comme foutaise… Pas toutes, et puis, l’art ici est difficile et facilement contestable. Les énoncés sont brefs et nous, interrogatifs. Trois mots jetés, où est la profondeur ? La deuxième maxime : Même le plus courageux d’entre nous a rarement le courage d’assumer tout ce qu’il sait … Thriller ? J’ai vu ce que je ne devais pas voir, je sais ce que je ne devais... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 avril 2006

Apprendre à Vivre? Vraiment?

Luc Ferry : Apprendre à vivre. Traité de Philosophie à l’usage des jeunes générations. Il fait beau sur Paris, ce matin. Je me suis assoupi quelques instants sur le canapé, fenêtres ouvertes. On entend le bruit continu de la rue Soufflot, les ouvriers qui ravalent la facade de l’immeuble en face, avec le MacDo au rez-de-chaussée. Le Luxembourg qui déroule son toit de verdure comme parterre de la tour Montparnasse, illusion d’optique depuis mon cinquième étage, envoie des senteurs de printemps. Je peux encore fermer un... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2006

Université - Emploi

Le Monde hier, la radio ce matin, en bruissent. Ô merveille, un nouveau "Grand Débat Éducatif" se profile, dont les prémices vont s’installer ce jour en la Sorbonne rendue à ses studieuses finalités. Nous nous languissions, les échos de la commission Thélot éteints, de ces confrontations enrichissantes qui sont le fer de lance de “l’immobilité à grands pas” qu’affectionne la France qui pense. Enfin pouvoir de nouveau parler pour ne rien dire, et le faire avec quelque retentissement médiatique, une pincée d’intérêt télévisuel... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2006

Rentrée de Pâques à Paris

Les congés de printemps sont clos et je ne m’en aperçois qu’à travers mes petits-enfants. Drôle d’impression. La retraite a donc effacé cela, cette angoisse mêlée parfois de l’appétit des recommencements qui accompagnait les rentrées. En général, je m’arrangeais pour partir en congés lesté de paquets de copies. Les contrôles de la dernière semaine me donnaient le sentiment du travail bien fait parce que bien organisé, avec un bilan des acquis en fin de trimestre. Et pendant les vacances, c’était donc en gros du mi-temps de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2006

Pour en finir avec le cours de Finkielkraut ?

Nous autres, modernes , me poursuit, décidément. J’ai traîné sur les résumés des leçons, puis sur les notes , je n’ai guère développé les remarques et finalement, je sais à peine que je l’ai lu, quand bien même je l’ai relu... . C’est un cours, un cours de l’X, repensé et réécrit. Comment s’insère un tel travail dans la formation de jeunes scientifiques de haut niveau? On fait quelques heures d’enseignement littéraire en classes préparatoires. Au début des années 60 où j’étais à... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]