09 juin 2017

Photographies et Législatives – Paris V° arrdt.

  Quand on remonte la rue Cujas à partir du Boulevard Saint-Michel (Paris, V° arrondissement), à l'angle de la rue Victor Cousin, il y a le choc des panneaux électoraux. Il y a le choc En Marche! Nom de Dieu! Pourquoi l'officiel désigné, Gilles Le Gendre, a-t-il choisi, pour s'afficher à côté d'Emmanuel Macron, un portrait de lui aussi moche? Au verso de sa profession de foi, la photographie en noir et blanc qui accompagne la courte présentation qu'il fait de lui-même est quand même autrement convaincante. Mais là, sur le... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2017

EMMANUEL MACRON – UNE PRIORITÉ N° 5 À REVOIR …..

Dans Le Monde daté du mercredi 3/5/17, on trouvait en page 7 et sous la plume d'Aurélie Collas, une colonne sur la "Réforme de l'École primaire", version Emmanuel Macron. Réduite en titre à Douze élèves par classe dans les ZEP pour réduire l'échec, cette priorité, qui n'est pas le tout de la vision macroniste du problème scolaire, n'en indique pas moins un défaut d'analyse. Face à la situation actuelle, la question à traiter concerne la scolarité obligatoire en bloc, avec un sous-bloc essentiel et le plus difficile : le Collège.... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2017

ÉDUCATION VERSION MACRON – (Source Huffington Post)

Conférence de  Presse du 2 Mars 2017. Récapitulatif des "points forts" et Avis. -       Autonomie pour les écoles "en termes de recrutement" au niveau pédagogique. Non. Le système des affectations mutations est à revoir pour plus de pertinence , mais ce ne sont pas les établissements qui doivent recruter.  On peut introduire une pincée de cooptation : à dossier égal, préférence au choix de l'équipe locale, mais c'est une instance extérieure qui tranche (de niveau départemental ou régional).... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 12:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2015

NAJAT VALLAUD-BELKACEM ET EMMANUEL MACRON, MÊMES ERREURS

  Deux projets ou pseudo-projets dont les médias se font l’écho et qui me semblent plutôt déprimants, celui de Najat Vallaud-Belkacem parce qu’il marque une incompréhension de la question qu’il veut résoudre, celui d’Emmanuel Macron parce qu’il incarne une absence résolue de foi dans la notion d’intérêt général. En admettant - prémisse fausse, mais passons - que la mixité scolaire soit de nature à sauver le système éducatif de sa déroute bien avancée, ce n’est pas un busing à la française qui permettra sa mise en place. Il y... [Lire la suite]