09 avril 2008

L’Éducation nationale les bras ballants ...

Le Monde daté de ce mercredi 9 avril consacre une page débats à quelques signatures éducatives qui ont ainsi tout loisir d’y développer cet art si apprécié chez nous, celui de parler pour ne rien dire. Mais enfin, quand on est professeur d’université et philosophe comme Denis Kambouchner, professeur d’université et psychologue comme Jean-Emile Gombert, ou professeur d’université sans spécialité proclamée comme Michel Fayol, quand on est responsable syndical (SE-UNSA) comme Luc Bérille, on se sent peut-être tenu d’y aller de son... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 22:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2008

Pourcentages ....

Je me suis laissé un peu déborder ces dernières semaines par la rédaction (à titre personnel) des comptes-rendus du cours d’Antoine Compagnon au Collège de France. Thème: “Morales de Proust”. Sur le blog Mémoire-de-la-littérature : http://www.compaproust.canalblog.com L’affaire se termine bientôt. Du coup, j’ai mal suivi l’actualité éducative et sans doute raté des étapes. Il semble qu’il y ait eu quelques remous autour des projets de nouveaux programmes pour l’école primaire dont Darcos, plus ou moins remis de ses... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 mars 2008

Grisaille ...

Lundi maussade et post électoral. On est allé voter à gauche avec la détermination exténuée des habitudes acquises, sans enthousiasme. On était un peu saoulé de langue de bois et de mots creux; ça ne s’est pas arrangé ce matin, à écouter France-Inter. Que de discours qui ne veulent rien dire et derrière lesquels on ne peut rien mettre sinon des automatismes de positionnement! Pénible. Quartier latin, cinquième arrondissement, finalement on garde Jean Tibéri. Seule chose qui m’ait fait sourire hier soir, dans le petit bureau de vote... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2008

Spieprzaj dziadu !..

Si j’en crois Éric Azan (le Monde / Di.2-Lu.3 mars / page 15), cette imprononçable (pour moi) apostrophe serait - anteproférée le 4 novembre 2002 par Lech Kaczynski, alors maire de Varsovie, au bénéfice d’un quidam qui l’interpellait dans la rue - un excellent équivalent polonais du “Casse-toi, pauvre con!” présidentiel, au salon de l’agriculture, l’autre week-end. Sotte affaire. Les médias se sont précipités sur ce qui - vidéo regardée, il fallait bien se faire une opinion personnelle - m’a semblé une vraie peccadille. Les... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 février 2008

Cliché ...

La photographie était en page 11 du Monde daté de Samedi 16 février 2008. Juste une photographie en couleurs, toute simple. On y voit un homme en costume sombre, chemise bleue, cravate rouge. Il porte des lunettes, la soixantaine mais le cheveu encore abondant et bien peigné, une décoration à la boutonnière, légion d'honneur assurément. Il sourit et tend une main largement ouverte vers cinq ou six gamins, trois casquettes dont deux style banlieue, la visière sur la nuque, plutôt souriants. L’un a la main posée sur l’avant bras de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 14:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 février 2008

Confier l’École à un Pochard?

Vous n'y pensez pas! Le Larousse de poche: Pochard, e: n et adj FAM Ivrogne Le Robert: Pochard, pocharde: n (1732; de poche; cf. l’expression fam. Sac à vin). Fam. Se dit de quelqu’un qui se trouve en état d’ébriété et surtout qui s’adonne de manière habituelle à la boisson (généralement pour insister sur sa tenue débraillée, son côté ridicule, répugnant ou pitoyable). V. Ivrogne.- Il est poivre, murmura-t-elle d’un air de dégoût mêlé d’épouvante. L’administration devrait au moins ne pas envoyer des pochards. On paye assez... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 février 2008

Tir Groupé ...

Tout le monde s’y met! J’étais déjà soumis - comme il est convenu de dire - à “l’amicale pression” d’un estimable correspondant, mais son souci m’a l’air fort partagé, de trancher dans le vif et d’avancer à découvert sur le sujet qui donc l’occupe. C’est d’abord Compagnon, de son prénom Antoine, qui de sa chaire au Collège de France et dans son cours sur Proust ne veut pas passer sous silence les mouvements de la pensée philosophique universitaire française de la fin du XIX° siècle, soulignant qu’il s’y sent poussé par une... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 21:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Avant la Poubelle Jaune...

Grand remue-ménage de numéros du Monde ce matin, une bonne douzaine à re-feuilleter avant de les confier, tri sélectif oblige, à la poubelle jaune. À vouloir “proustifier” trop opiniâtrement (Comptes-rendus des Cours (qui ont repris) d’Antoine Compagnon au Collège de France), je me retrouve depuis quinze jours et pour trois mois en déficit de temps; j’entasse les numéros du quotidien après un rapide coup d’œil, je renvoie à demain ce que j’aurais dû examiner la veille ... et me voilà donc - pour y revenir - ce matin, à... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 janvier 2008

Rattraper le retard ...

On raconte souvent - j’ai déjà dû moi-même ici le raconter - que Mazarin avait sur son bureau la pile, modeste, des dossiers qu’il avait lui-même traités et celle, bien plus considérable, de ceux que le temps avait traités pour lui.... Nous en sommes sans doute tous plus ou moins là et sur ma gauche, au pied de la lampe allumée, je contemple maussade, ce matin, le petit tas de coupures de journaux, de billets de cinéma, de notes diverses, sur quoi je me promets de, je dois, depuis deux ou trois semaines revenir, réfléchir, et dont... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2008

Meilleurs Vieux ....

Il y eut autrefois une maison, un jardin, un enfant qui chassait les lézards quand il était Tarzan et eux des crocodiles et qui saccageait les arums en en faisant des gardes du Cardinal quand il était Mousquetaire du roi. C’était il y a maintenant bien longtemps. C’était au pied des Pyrénées, dans la plaine de Tarbes. Dans cette maison, la sienne à chaque vacances scolaires, il... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 17:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]