19 novembre 2007

Prousteries pour Proustophiles ....

Je trouve sur le blog de Mme de Vehesse ( http://vehesse.free.fr/dotclear ) un lien qui me renvoie ... à Nice , Université - Sophia Antipolis, et à une leçon d’agrégation: “Le personnage de Charlus” ( http://www.unice.fr/AGREGATION/Charlus.html ). De la responsabilité d’Eveline Caduc (J’aurais préféré Evelyne, mais ...), enseignante, un plan d’exposé se déploie. Travail très fouillé, documenté, argumenté, complet , où un amateur déconnecté de la pratique des concours de recrutement redécouvre l’impasse des leçons d’Agrégation. ... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2007

Promenades ciné-télé-lecturantes ...

Les circonstances m’ont jeté ces derniers temps dans le discontinu, à picorer de-ci de-là, sans autre ligne directrice que l’occasion courte qui passe, pour temps disponible haché. Ce qui donna jusqu’à hier soir: Un cinéma et ... Un secret, de Claude Miller, avec Cécile de France, Patrick Bruel et quelques autres... Trois débuts de soirée sur “Arte”: Une Guerre de 14-18 (Documentaire Allemand ... en français!) Un Docteur Folamour de Kubrick avec Peter Sellers et consorts Un René Bousquet en Daniel Prévost (ou l’inverse): Le grand... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Mais c’est qu’il est vénère!

Être “vénère” c’est, en (langage) verlan estampillé “djeune”, être énervé. Et beaucoup de ce que je lis dans Le Monde m’énerve, sans exclure ce que j’entends sur France-Inter. Ce matin (12/11) par exemple, pendant le 6-7 de Patricia Martin, il a fallu attendre la deuxième ou troisième occurrence d’une information relative à “la-décision-de-la-coordination-nationale-étudiante-réunie-ce-week-end-à-Rennes-d’appeler-au-blocage-de toutes-les-universités” (je ne garantis pas Rennes) pour que le journaliste daigne concéder qu’en fait de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2007

Un conte d’Automne ...

Il y revient sans cesse: "Vous êtes deux petits salauds. Je ne suis pas à ma place ici, avec tous ces gâteux, ces débiles bavassants et parkinsoniens arc-boutés sur leurs fauteuils roulants à l’entrée de la salle à manger, comme attendant le pistolet du starter pour se ruer vers leurs tables, dès une heure avant celle du repas. Je n’ai rien à faire ici. Il me l’avait bien dit, Couendes, quand j’allais le consulter pour ma pile: “N’allez jamais en maison de retraite. Jamais! On y devient un numéro. On n’y est plus rien.... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2007

Pennac ou L’invention de la Cancritude

(Théophraste 2007) J’ai les dents agacées. Je viens de terminer “Chagrin d’école”. Il y a une assez jolie coda, une histoire de métaphoriques hirondelles et puis, sur l’ensemble, entre deux agacements, quelques notations justes qui m’ont fourni des attendrissements. Mais quand même ... Comme on est à côté de la plaque “pédagogique” là-dedans, et comme on y est content de soi, content de se mettre en scène, content de faire savoir à ceux qui en pourraient douter qu’on fut cancre, et puis professeur et qu’on y réussit, eût-on... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 octobre 2007

Le rapport de Brodeck ...

Avertissement: Ce texte est "vieux" d'une semaine .... J’avais emmené avec moi le Pennac (Chagrin d’École) que je veux lire. Et puis lundi dernier, on m’a donné Claudel. Philippe Claudel: Le Rapport de Brodeck. Pris, lu.J’avais aimé Les âmes grises, moins La petite fille de Monsieur Linh, sauf ou malgré la surprise scénaristique de la fin. Celui-ci fait ses quatre cents pages. Vaste parabole assez démonstrative. La mode est aux exclus, au rejet de l’autre, à l’ignominie de ce rejet, et l’on n’en... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2007

Un handisport de masse: L’école.

Obstination des responsables à ne pas voir le problème: Xavier Darcos, dans Le Monde de Mardi 30/10 (page 12) réentonne le couplet du soutien et de la remise à niveau. On passe son temps à constater qu’on ne sait pas “mettre à niveau” et on en déduit qu’on va donc consacrer son énergie à “remettre à niveau”. On hésite entre Kafka et Courteline... L’enseignement de masse a sombré dans le lycée napoléonien et le ministère n’en tire aucune autre conséquence que celle-ci: Puisque l’entraînement des pur-sang ne convient pas... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2007

Reparlons en un peu, Finkielkraut ...

J’ai écouté Répliques sur France-Culture, hier matin, samedi 27/10. Au chevet de l’école, ce grand corps malade désormais radiotélévisé puisque vous repreniez l’intitulé d’un documentaire d’Arte, sans souligner d’ailleurs - ce qui pourtant ouvrait à réflexion - qu’il s’agissait aussi du nom de scène d’une vedette du Slam, cette plainte psalmodiée du mal de vivre djeune, vous aviez convoqué un professeur de lettres en collège difficile, Cécile Revéret, et Jean-Marie Petitclerc, ex-polytechnicien et ci-devant spécialiste de terrain de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2007

Parcours Littéraires au Louvre ...

Je reçois du Louvre, courant Septembre, une brève notice et ce discours introductif: Écrit-on sur commande à partir d’une œuvre? Le récit peut-il naître délibérément de la rencontre avec un tableau de genre, un portrait florentin, un retable ou un sarcophage? C’est le pari que nous faisons: laisser aux auteurs le choix des œuvres du musée qui deviendront la trame, le matériau ou l’arrière-plan d'un texte original. Nous leur passons commande de ce récit. Une seule contrainte: être une fiction inspirée d’une œuvre du Louvre.Les... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2007

Hasards de promenade ...

À la sortie de Lourdes, il faut prendre la direction d’Argelès. On passe à hauteur d’Agos-Vidalos, la quatre voies en frôle la tour, plantée au sommet d’un fort monticule, et on roule vers Hautacam, jusqu’à un rond-point dont on sort par un petit pont qui enjambe le gave. C’est le gave de Pau. Il va filer plus bas et rejoindre l’Adour, mais là, il est encore souverain, pas affluent. Et le pont, c’est le nouveau pont de Tilhos, qui a été construit pour remplacer un vieux pont en fer qu’on a laissé en place et qui fait un curieux angle... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]