26 août 2014

HUMEUR : MEPRIS

  Ainsi, après le transparent Peillon, le translucide Hamon s'en va. Enfin, on suppose. Et à chaud, c'est un accablement lassé teinté de mépris qui domine, pour ces politiques qui n'investissent l'Education Nationale que juchés sur une incompétence dont l'arrivisme politique est le ressort. Je ne connais ni le premier cité, ni le second, et peut-être ce jugement hâtif a-t-il quelque injustice. Néanmoins ... La rentrée approche, moment des renaissances, tout souvenir des échecs pédagogiques effacé. Pour l'enseignant,... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2014

LA PHILOSOPHIE AU BACCALAUREAT 2014

          C'était il y a un mois; le 16 juin dernier, les candidats au baccalauréat général, séries L, ES, S,  planchaient sur l'épreuve de philosophie. Je regarde un peu, comme chaque année. Chaque fois deux sujets de dissertation et un texte à commenter. Les Sujets de dissertation : Les œuvres d'art éduquent-elles notre perception?  (L) L'artiste est-il maître de son œuvre? (S) Doit-on tout faire pour être heureux? (L) Vivons-nous pour être heureux? (S) Suffit-il d'avoir le choix... [Lire la suite]
22 juillet 2014

RELIRE MADAME BOVARY

Vieillir a quelques avantages. Parmi eux, l'obligation de relire - afin de soutenir l'effort scolaire de ses petits-enfants - des textes qu'on avait un peu laissés de côté. Ainsi de Mme Bovary, négligée la malheureuse depuis quelques décennies, et qu'un court séjour au sud de Toulouse en ce début de juillet m'a donné le loisir de reprendre.   Heureuse opportunité et grand plaisir de (re, mais si lointaine)-lecture. Je ne jouerai pas au commentateur éclairé. Seulement dire la joie que procure la reprise de contact avec un... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2014

BREVET DES COLLEGES ET SOCLE COMMUN

On peut essayer de lire les épreuves du DNB (Diplôme National du Brevet), ci-devant Brevet des Collèges, en les considérant comme un effort de détermination du niveau d’acquisition de ce Socle commun fuyant, imprécis et néanmoins souhaité qui serait censé donner à la scolarité obligatoire son sens officiel. Trois épreuves phares : Mathématiques, Histoire-Géographie-Instruction civique et Français. Ces épreuves sont (chacune) notées sur 40 points, dont 4 (chaque fois, soit 10%) sont réservés au contrôle de la «maîtrise de la langue... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2014

EPREUVE ANTICIPEE DE FRANCAIS (BACCALAUREAT)

Les élèves des classes de première, tandis que leurs aînés affrontent en classes terminales le baccalauréat, prennent un peu d’avance avec une épreuve anticipée de français. J’ai regardé les propositions de sujets pour les séries générales (deux types de sujets: série L et séries S/ES) et pour les séries technologiques (même épreuve toutes séries, là). Deux thèmes (on dit officiellement semble-t-il: objet d’étude, plutôt que thème) ont été retenus . Le personnage de roman, du XVII° siècle à nos jours en séries technologiques et en... [Lire la suite]
24 juin 2014

MATHEMATIQUES EN SERIE S

Cela fait partie des marronniers : L’épreuve de mathématiques du Baccalauréat, série S, est trop difficile! Comme il est plus efficace d’être à la fois juge et partie, ce sont les lycéens qui pétitionnent. On parle de 40 000 signatures. Quelques enseignants semble-t-il compatissent. J’ai vu passer des gazouillis partis du lycée Pothier, d’Orléans.Et l’épreuve? Le mieux est d’y aller voir … pour constater qu’elle est, comme d’habitue, conforme au programme et destinée à contrôler le sérieux d’une année de travail et la connaissance... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juin 2014

L'ŒUVRE AU NOIR

Marguerite Yourcenar C'est une édition de poche, un folio Galliamard, le n° 798, qui était dans la bibliothèque. Exemplaire assez fatigué. Probablement compulsé, peut-être par un des professeurs de lettres de la parentèle, peut-être pour une étude en classe. De nombreux termes sont soulignés, généralement rares, qui devaient je suppose être expliqués aux élèves. J'en ai repris la plupart ci-après. Cela dit, en termes d'explications et de commentaires, le site suivant :... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2014

ED NAT

  Je suis très pris par une fin d'année scolaire difficile dans laquelle je me suis particulièrement et familialement investi. Le challenge? Passer en 1ère ES... Non?? Si !! Du coup, les blogs (celui-ci et Mémoire-de-la-littérature) sont  un peu en déshérence. Il faut reconnaître que le système éducatif n'en sera pas bouleversé. En attendant d'y retourner, je signale (c'est le prix du livre de France-Inter, ce matin, qui m'y fait penser) que le bouquin dont je parlais à l'ouverture de l'année civile 2013... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 avril 2014

EXIT PEILLON, CERTES, MAIS ENCORE ?

Un drôle de tandem, au pilotage. Cela dit, Valls, j'aime bien (moins depuis qu'il est allé à Rome). Mais quid de son rapport à l'éducatif? Le départ de Peillon est un non-événement tant il était écrit qu'il ne servirait fondamentalement à rien, si on écarte les irritations causées par ses rythmes scolaires et diverses babioles inutiles et superfétatoires. Il n'y avait pas l'ombre d'une refondation en vue. Le vain capitaine pouvait quitter le navire qu'il ne dirigeait pas. Benoît Hamon? Il n'y connaît sans doute rien et y va à... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2014

# AUTOUR DU POT

  Journalistes, politiques, tout le monde trinque, rigole, s'embrasse, se "selfise" et tweete lors du cocktail organisé par Sylvie Maligorne, à l'AFP. (Marion Van Renterghem – Le Monde du vendredi 18/4/2014) Ben, oui. L'article du Monde dont je reproduis l'incipit et les illustrations est clair. Au moment même où se discutent des mesures  d'austérité qui sont certainement nécessaires dans leur principe, insuffisantes dans leur volume et scandaleuses en l'absence de la pénalisation drastique et éthiquement nécessaire des... [Lire la suite]