03 janvier 2017

LA SEULE EXACTITUDE – Alain Finkielkraut (Folio Sept. 2016)

                                             Et pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a                                              L'inflexion des voix chères qui se sont tues.                                ... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juin 2016

LE DERNIER JOHN IRVING : AFFLIGEANT!

  Quatrième de couverture : Lors d'un voyage aux Philippines, Juan Diego Guerrero, écrivain américain célèbre et vieillissant, revit en rêves récurrents les épisodes de son adolescence au Mexique, à la lisière de la décharge publique de Oaxaca où lui et sa sœur Lupe ont grandi. Infirme depuis le jour où une voiture lui a écrasé le pied, Juan Diego a en outre le cœur fragile; il prend régulièrement des bêtabloquants, qui le protègent des émotions, et occasionnellement du Viagra, car on ne sait jamais ….. Des émotions, il en... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 15:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2016

LA 7ième FONCTION DU LANGAGE- BARTHES & BINET.

                                         Pris sur un présentoir de la librairie Compagnie, rue des Ecoles, et feuilleté, à l'automne dernier, le bouquin m'avait paru séduisant. Roland  Barthes assassiné, ce n'était malgré tout pas un mauvais point de départ pour retenir l'attention du lecteur potentiel. Quand on m'a posé, quinze jours plus tard, la question sacramentelle et syntaxiquement regrettable: "Tu veux quoi, toi,... [Lire la suite]
01 décembre 2015

LA VERITE SUR L'AFFAIRE HARRY QUEBERT

La réception des livres est quelque chose de fascinant. Ce bouquin de Joël Dicker, par exemple, paru en 2012, qui s'est retrouvé sur la liste du Goncourt, a reçu finalement le Goncourt des lycéens, le Grand Prix du roman de l'Académie française, et le prix de la vocation Bleustein-Blanchet, ce bouquin-là, donc, est d'une nullité littéraire accomplie. C'est un roman de gare archétypique, ficelé en thriller totalement invraisemblable, doté d'une intrigue qui n'a pas une once de crédibilité … et qui se voit en quatrième de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2015

UNE HAINE VIOLENTE

        Jérémie Lefebvre (cf. Wikipédia) publie chez Lunatique un petit livre d'une violence exacerbée autour d'un parcours scolaire (essentiellement le sien) dont l'explicitation du cadre ne lui a pas attiré que des sympathies (voir Normandie-actu). Ce sont des remarques de Pierre Jourde dans son blog de l'Obs qui ont attiré mon attention sur ce court récit qui se lira en moins d'une heure trente. Jourde y est revenu à deux reprises, le 22/9, puis le 17/10, soulignant que "Tout le texte, du début à la fin,... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 17:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2015

GUY DE MAUPASSANT - NOTRE COEUR

                                        En folio  classique, édition de poche, le roman est préfacé et annoté par Marie-Claire Bancquart, professeur émérite à la Sorbonne. On y apprend, ce qui renvoie à la première surprise de lecture, que c'est en toute connaissance de cause et fort volontairement que Maupassant a donné à ses deux héros des patronymes aussi inattendus qu'inélégants : André Mariolle et Michèle de Burne. Ce qui... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2015

EN TOUTE FRANCHISE - RiCHARD FORD

Richard Ford en Replay : La grande librairie du 01/10/2015   Richard Ford - je l'ai déjà dit ailleurs et après avoir lu sa trilogie (Indépendance – Un week-end dans le Michigan – L'état des lieux) construite autour du personnage de Frank Bascombe -  me semble être un écrivain d'abord et avant tout américain. Je ne dirais pas cela de Philip Roth, pour n'en citer qu'un autre. Prodigieusement américain, au point que c'est une petite prouesse que de parvenir à dégager un peu d'universalisme dans cette jungle de sigles et de... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 09:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2015

FILMS EN VRAC

Semaine anglaise pour la compagne des bons et des mauvais jours, partie au Pays de Galles. Du coup, le provisoire célibataire a disposé de quelques plages de beaufitude et de curiosité cinématographique. Un peu d'actualité, quelques DVD  jamais regardés, achetés à la faveur d'une recommandation du Monde ou de Télérama, ce qui a donné par ordre chronologique :  BODYBUILDER –  Roschdy Zem  (sorti l'an passé) La critique du film de Roschdy Zem avait été bonne. Effectivement, c'est tout à fait intéressant à... [Lire la suite]
24 février 2015

LECTURES SUIVIES

En attendant Godot – Samuel Beckett Au programme de l'aîné de mes petits-enfants, classe de première. J'ai relu ça à l'écran; on trouve facilement le texte sur le net. J'ai vu jouer la pièce il y a une trentaine d'années, il me semble. Un souvenir très vague de plateau désert et de clochards gueulards. Pas grand-chose d'autre. Là, une première lecture rapide m'a laissé amusé et incertain. Du creux rempli avec du vide. Une interview de Roger Blin m'a bien plu, où le metteur en scène raconte que Beckett, venu voir... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 février 2015

PIERRE BAYARD OU COMMENT ARNAQUER LE LECTEUR?

A PROPOS DE : Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer?      Pierre Bayard, né en 1954, est professeur de littérature française à l'Université Paris VIII et psychanalyste. Auteur abondant, je me suis intéressé à lui à partir de son petit livre de 1998 et septième dans la liste de ses productions: Qui a tué Roger Ackroyd? (Ed. de Minuit). Très séduisant. Proustophile pour ne pas dire proustolâtre, je suis donc revenu d'un cran en arrière afin d' examiner: Le Hors-sujet. Proust et la digression (Minuit,... [Lire la suite]