30 avril 2019

JEAN-MICHEL BLANQUER : PROFESSEUR DE PLAISIR ?

    Hercule pensif, avant les douze travaux : Voyons, qu'est-ce qui me ferait plaisir ?  J'en doute…         Les interventions de JM Blanquer en réponse aux réserves que suscite son école de la confiance comme entre autres sa réforme des parcours du lycée ont ceci d'étonnant que le ressort qu'il met en avant dans le choix des options des classes de fin de cycle (classes de première et de terminale) est celui du plaisir. Foin de frileux réalisme dans vos choix, dit le ministre aux... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 avril 2019

Dure Actualité .....

                        Il me semble que ces trois illustrations de l'incendie de Notre-Dame couvrent assez bien le champ des questions .  La tragédie culturelle, l'incompréhension du malaise général, le scandale des grandes fortunes et de la fuite devant l'impôt.  Les pleurs d'Hugo peuvent d'abord être l'occasion d'une remarque. Notre-Dame de Paris, le roman, est publié en 1831. Le clocher initial du XIII° siècle a été démonté à la fin du XVIII° et la... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2019

J'VEUX DU SOLEIL

Le film sonne juste. Je n'y allais pas conquis d'avance. Pas d'engouement particulier pour JF Ruffin et puis, les images haineuses des quelques Gilets Jaunes agressant Alain Finkielkraut du côté de la gare Montparnasse .... Mais ce "ronds-points movie" touche. Bien entendu, le montage est parfaitement de parti pris, les images intercalées d'Emmanuel Macron soigneusement "anti", un ou deux flashes de "répression policière" convenablement révoltants ... mais les hommes et les femmes qu'on voit sur les ronds-points véhiculent à... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2019

LA LUTTE DES CLASSES

                      C'est un film de Michel Leclerc, avec Edouard Baer, Leila Bekhti, formidables, et quelques autres, pas mal non plus. Et c'est depuis une semaine à l'affiche. C'est un film tout à fait excessif, assez injuste, mais très jubilatoire sur la "tempête sous un crâne" de parents qui veulent concilier équilibre de leur gosse et attachement aux valeurs républicaines et à l'école publique. C'est aussi un film paradoxalement trop optimiste. Les conflits évoqués... [Lire la suite]
Posté par Sejan à 16:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]