JPToussaint  Ce qu'il advint  Trompette_marine Vite lu, encore plus vite oublié. Rien dans ce regroupement de billets et de préfaces qui mérite vraiment le détour. L’envie chez l’auteur de refaire, à sa façon, le « En lisant, en écrivant » de Julien Gracq. Pour se faire plaisir. Exercice très narcissique. Et pour le lecteur ? Quelques remarques/notes aléatoires au fil du livre.

Une allusion à/citation de Baudelaire : Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre – in Les Fleurs du Mal (La beauté)

Un terme technique : Allèles – « On nomme allèles deux gènes occupant la même position sur une paire de chromosomes homologues mais qui présentent, l'un par rapport à l'autre, de légères différences . La plupart du temps, lorsqu'il y a deux allèles différents pour un même trait physique, l'un domine l'autre, c'est-à-dire qu'un gène exprime le caractère pour lequel il code, mais pas l'autre. Un allèle est dit dominant par rapport à l'autre, dit alors récessif. Dans certains cas, deux allèles différents peuvent s'exprimer. Il n'y a pas de dominance de l'un sur l'autre. On obtient un mixte des caractères déterminés par ces allèles. Ces deux allèles sont dits codominants. Mais alors, que se produit-il lorsqu'une personne possède deux allèles différents, un gène codant pour les yeux bleus sur un chromosome et un gène codant pour les yeux bruns sur l'homologue, par exemple ? Il se produit … un mélange. » (source Net)

« Proust n’écrit pas de première version d’A la recherche du temps perdu » . Oui et non. Contre Sainte-Beuve, Jean Santeuil … il a fait de sérieux essais préparatoires! Plus généralement, sur Proust, on enfile des banalités convenues.

Echenillage ? Echeniller, c’est débarrasser un arbre, une plante de ses chenilles. Dans les arts graphiques, l’échenillage consiste à enlever les parties superflues d'adhésifs vinyliques découpés au traceur.

Palma le jeune ? Jacopo di Antonio Negretti, dit … (1544-1628) Fils du peintre Antonio Negretti, lui-même neveu de Palma le Vieux, Palma le Jeune se forme d'abord près de son père à Venise et étudie les œuvres de Titien avant de partir pour Urbin où il découvre Raphaël…. Etc. (source Net)

Le Kapok ? … en malais kapuk, est une fibre végétale que l'on tire de fruits de plusieurs arbres de la famille des Bombacaceae On utilise plus particulièrement ceux de Ceiba pentandra, le kapokier (aussi appelé  ‘‘fromager’’), un grand arbre des zones tropicales, originaire de Java. Ceux de Bombax ceiba, un autre ‘‘fromager’’, peuvent également être employés. Cette fibre très légère a pour caractéristique son imperméabilité et son imputrescibilité. Elle est constituée par les poils fins et soyeux recouvrant les graines. (source Net)

Prolepse (et Raskolnikov) : JP Toussaint souligne l’usage de la prolepse dans Crime et Châtiment . La prolepse est à l’analepse ce que le flashforward est au flashback ! Tout le monde sachant, via le langage cinématographique, ce qu’est un flashback, il suffit de dire que l’analepse est le terme ‘‘savant’’ correspondant que le français a tiré du grec, et que la prolepse traduit de la même façon le flashforward, la projection vers des événements à venir. Le romancier américain John Irving (Le monde selon Garp …), que JP Toussaint n’évoque pas, en fait un usage très abusif : il dirait plus tard, il saurait plus tard, il apprendrait plus tard, il verrait plus tard etc.

Crime et châtiment est une sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part : en écrivant cela, JP Toussaint recopie volontairement Blaise Pascal qui démarquait Nicolas de Cuse (1401-1464). Goût de la formule ? Chez Nicolas de Cuse, il s’agissait de la ‘‘machine du monde’’.

Et l’unique cordeau des trompettes marines : Ce vers unique constitue un poème, un ‘‘monostique’’, dû à Apollinaire, intitulé Chantre. C’est un magnifique alexandrin. JP Toussaint le cite sans le référencer à propos du ‘‘ravanastron’’ de Beckett, un temps inexpliqué. Wikipédia : Le ravanhatta ou ravanastron est une vièle rustique indienne considérée comme l'ancêtre le plus primitif du violon et du rabâb.  Selon la légende, il aurait été inventé en 3 000 avant notre ère par Ravana, roi de Ceylan. Le rapprochement a un sens : ce sont des instruments à corde, mais la trompette marine (cf. supra - photographie) n’en a qu’une, le ravanastron deux.

Voilà - On boucle tout ça en moins de deux heures. Jean-Philippe Toussaint serait-il surfait ?

François garde Narcisse Pelletier Ce qu'il advint  François Garde romance le destin de Narcisse Pelletier dans un roman intitulé : Ce qu’il advint du sauvage blanc. On a, ce disant, pratiquement tout dit. La réception critique n’a pas été mauvaise, le livre a obtenu le Goncourt du premier roman et on trouve sans difficulté, en tapant « Narcisse Pelletier » sur Google, le fond historique de l’affaire. Le roman tient pour moitié de la robinsonnade et pour le reste, d’une tentative épistolaire et de style dix-neuvièmiste médiocrement réussie . On espère des péripéties qui ne viennent pas, c’est vaguement ethnologique et ça choisit de n’avoir pas de fin. En termes d’intrigue, c’est plutôt un « Goncourt de lenteur ». Oui, elle est facile, mais comment y échapper ?

François Garde a dû beaucoup travailler pour accoucher de ce roman. Ses efforts ne sont pas vraiment récompensés. Cela m’a fait penser au film de Truffaut, L’enfant sauvage. C’est digne et méritant, mais que c’est ennuyeux !

L'enfant sauvage  Truffaut

Et l’élection ? Ah ! oui, l’élection… Eh bien, le plus facile est fait. Reste à donner un sens aux idées et aux promesses. Tout le monde rappelle ce matin le « Enfin ! les difficultés commencent »  attribué à Léon Blum (mais qui serait dû au socialiste Bracke-Desrousseaux) en 1936, lors de la victoire du Front populaire. On a du pain sur la planche. J'y reviendrai ...